Conservation poires du Québec

Conservation des poires : 5 méthodes à connaître

La conservation des poires est un must si on veut étirer la saison au Québec puisqu’elle est très courte comparativement à celle des pommes. De plus, ce n’est pas un fruit qu’on peut conserver à l’était “frais” tout l’hiver. Il faut donc utiliser des méthodes de conservation pour en profiter plus longtemps.

J’aime particulièrement la variété de poires Beauté Flamande, une des deux variétés offertes chez Tartopom à Rougemont.

Cette vidéo date de 2017. Leur verger est maintenant certifié biologique.

Conservation des poires du Québec

Un des avantages des poires Beauté Flamande est qu’elles mûrissent lentement. En effet, on peut les conserver plusieurs semaines au réfrigérateur et les sortir quelques jours avant le moment qu’on veut les consommer.

Je trouve cela pratique aussi pour la mise en conserves puisque je peux en faire une petite quantité à la fois plutôt que de me dépêcher à les cuisiner.

Conservation de poires du Québec

Les manger fraîches

Évidemment, la première méthode pour manger des poires à l’année est de les manger fraîches à l’automne. Si tu as un 2e réfrigérateur, tu pourras en garder au froid plusieurs semaines (Beauté Flamande) et les sortir au besoin.

Conserves : poires en morceaux

C’est la 6e année que je fais de la cueillette de poires. J’adore ça. Même plus que les pommes. Chez nous, on adore les morceaux de poires en sirop. Je les fais toujours en sirop léger. C’est une conserve qui peut se faire à l’eau bouillante, elle est donc facilement accessible à réaliser.

Conserves : compote de poires

Quand j’ai des poires qui sont trop mûres pour la mise en morceaux, j’en fais de la compte. Comme j’utilise des poires biologiques, je ne me casse même pas la tête à les éplucher. J’utilise ensuite mon strainer de KitchenAid pour séparer la peau. On met en conserves la compote de poires de la même manière qu’on fait celle de pommes.

Conserves : confiture de poires

Ce fut un nouvel essai pour moi cette année. Je n’ai fait que 5 petits pots de 250 ml. Cela m’a pris 4lbs de poires. J’ai utilisé la recette du blogue de Practical Self Reliance. J’ai par contre stérilisé les bocaux pleins pendant 10 minutes plutôt que 5 minutes tel qu’il est mentionné. Je trouvais très court le temps de stérilisation.

Mes petites notes pour la prochaine fois :

  • En faire dans des bocaux de 125 ml pour offrir en cadeau.
  • Utiliser 2 tasses de sucre plutôt que 3 tasses
  • L’aromatiser avec une gousse de vanille fendue

Déshydratation : tranches de poires

Mon nouveau joujou acquis cet été : un déshydrateur Excalibur 9 plateaux. J’ai eu la chance de tomber sur un qui était usagé. J’ai fait des tranches de poires à la mandoline. Je les ai fait trempé dans une solution d’eau contenant de l‘acide ascorbique puis je les ai laissé dans le Excalibur à 135F pendant une douzaine d’heures. Le temps de déshydratation variera selon l’épaisseur des tranches, de l’humidité du fruit puis de l’humidité de l’air ambiant.

@localicieux

Abonne-toi à mon infolettre gratuite sur les ##conserves si tu veux recevoir des ##astuces pour ##mangerlocal . ##faitmaison ##cuisiner ##locavore365

♬ Level Up – Ciara

Autres idées pour la conservation des poires

On peut aussi cuisiner les poires fraîches pour ensuite congeler pour manger plus tard.

Articles qui pourraient vous intéresser

Articles récents

Passionnée du web, du sucre et de la bouffe locale, je combine mes passions avec une entreprise qui aide les artisans alimentaires à faire leur place sur le web (L'Agence Gourmande).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0